17/07/2007

Prédation, par Jérôme Camut et Nathalie Hug


Prédation


Synopsis de l'éditeur :

Un cadavre nu est découvert dans une friche industrielle, la main droite déchiquetée. Un homme se tire une balle en pleine tête, dans un centre commercial bondé. Un jeune père dressé comme un chien est torturé sans relâche au fond d'un cachot sans porte ni fenêtre. Aucune piste, aucun lien, aucun mobile... Qui sont ces hommes ? Pourquoi ont-ils été choisis ? Pour quelle mise à mort aberrante ? Une nouvelle race de psychopathes est à l'œuvre. Un prédateur imprévisible et monstrueux. Sa traque macabre a déjà commencé.

Après avoir renouvelé le fantastique avec sa série culte Malhorne, Jérôme Camut insuffle brutalement au thriller une puissance et une efficacité nouvelles. Ecrit à quatre mains avec Nathalie Hug, Prédation entrouvre la porte d'un univers imprévisible et angoissant, " Les voies de l'ombre", étrangement en prise avec les faits divers les plus choquants qui traumatisent depuis peu nos sociétés.

Mon avis :

Un livre époustouflant, extraordinaire. Sans doute le meilleur thriller que j’aie lu jusqu’à présent.

Kurz a trouvé un système imparable pour obliger ses ‘esclaves’ à accomplir les forfaits qu’il souhaite : les kidnapper avec un être qui leur est cher. Il peut ensuite les entraîner à loisir : ils feront tout ce qu’il veut afin de protéger l’autre, puis devront retourner docilement ‘à la niche’. Pourtant, il doit bien y avoir une faille dans son système. Le policier Rufus Baudenuit, ours solitaire de 51 ans, mettra tout en œuvre pour la trouver. Y parviendra-t-il ? Pas évident car Kurtz pense à tout…

Ce roman vous plonge d’emblée au cœur de l’action et ne vous laisse pas le moindre répit. Les deux coauteurs déploient une ingéniosité que j’ai encore rarement vue pour vous ménager des rebondissements à couper le souffle et vous perdre peu à peu dans une atmosphère toujours plus oppressante. Vous imaginez le pire ? Ils vont plus loin et vous offrent des personnages à la personnalité complexe et profondément (in)humaine. Attendez-vous à des surprises.

Ce roman parvient à nous attacher aux personnages et nous confronte à l’inconcevable. Il vous tiendra en haleine de la première à la dernière page. Et même après. La version Poche comprend un extrait de ‘Stigmate’, la suite de ‘Prédation’, et diffuse immédiatement un suspense oppressant.

 

En conclusion, je dirais que Prédation est un thriller haletant, oppressant et admirablement construit aux rebondissements vraiment inattendus, qui nous plonge au coeur de la folie la plus machiavélique.

Ma cote : 10/10

La photo donne accès à une interview de l'auteur, qui a également écrit la tétralogie Malhorne. Je n'ai pas trouvé de site officiel (Wikipédia et les éditions Bragelonne en donnent un, mais il s'agit d'un lien vers un forum écologique, plus particulièrement apparenté à Malhorne). Si vous connaissez le site de Jérôme Camut, n'hésitez pas à me le faire savoir. D'après ce que j'ai lu, Nathalie Hug serait sa compagne (mais je n'ai pas plus d'infos).

camut


Photo des deux auteurs trouvée sur http://www.scifi-universe.com/fiche_actu.asp?id=5045 :

JCamut-NHug

 

10:56 Écrit par Marco dans Absolument génial | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.