28/12/2009

Un horizon de cendres, Jean-Pierre Andrevon


9782266177221

Synopsis de l'éditeur :

Premier jour : Au loin, il y a votre voisin. Vous lui faites un signe. Jusqu'au moment où vous réalisez qu'il est décédé depuis des semaines...
Troisième jour : La télé enchaîne les émissions spéciales : partout dans le monde les morts reviennent. Apathiques, ils errent au royaume des vivants...
Cinquième jour : Paralysé de trouille et de dégoût, vous regardez votre femme serrer dans ses bras, au beau milieu de votre salon, une chose qui, un jour, fut sa mère...
Huitième jour : Votre femme vous a quitté après que vous avez réduit en cendres l'ignominie qu'elle appelait " maman ".
Neuvième jour : La télé diffuse un reportage au cours duquel on voit une de ces choses dévorer un chat vivant... Ils sont désormais des millions et vous ne vous posez qu'une question : mon monde n'est-il pas désormais le leur ?


Mon avis :

Pfff... cet avis est personnel mais le livre m'est tombé des mains comme un membre gangrené. Il paraît que la deuxième partie est plus gore mais je n'arrive pas à avancer jusque là.

Le problème, c'est que d'après moi, la couverture donne à penser qu'on va lire un roman digne des films de Romero. Et après quelques pages, on se retrouve avec un narrateur à l'humour noir qui nous décrit l'apparition de zombies comme s'il filmait un documentaire. Le ton est détaché, on a l'impression qu'il n'y a rien de plus normal que de voir des morts revenir à la vie. Il paraîtrait même qu'un trou noir de la galaxie inverse le temps. Oui. A propos, faut pas oublier de ramener du pain...

En ce qui me concerne, ça manque trop d'action. J'ai arrêté après 60 pages sans avoir flippé une seconde ni m'être attaché à un quelconque personnage et j'admets que c'est peu pour 'juger' un roman. Mais rappelons que je ne fais jamais que donner une impression : la mienne. Et mon impression ici, c'est que mon intérêt est mort après quelques  dizaines de pages. Peut-être reviendra-t-il à la vie dans le futur ?

Ceci dit, si je n'avais pas souhaité un roman mordant et gore, j'aurais pu être séduit par l'humour de l'auteur.

En conclusion, je dirais qu'Un horizon de cendres est un livre qui parle de zombies et démarre très progressivement mais cette amorce n'a pas réussi à m'accrocher et j'ai abandonné en cours de route.

Ma cote : 5/10.

16:37 Écrit par Marco dans Pas pour moi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.