04/03/2011

Si je reste, de Gayle Forman

Si je reste.jpg
























Synopsis de l'éditeur :

Mia a 17 ans. Un petit ami, rock star en herbe. Des parents excentriques. Des copains précieux. Un petit frère craquant. Beaucoup de talent et la vie devant elle.

Quand, un jour, tout s'arrête. Tous ses rêves, ses projets, ses amours. Là, dans un fossé, au bord de la route. Un banal accident de voiture... Comme détaché, son esprit contemple son propre corps, brisé. Mia voit tout, entend tout. Transportée à l'hôpital, elle assiste à la ronde de ses proches, aux diagnostics des médecins. Entre rires et larmes, elle revoit sa vie d'avant, imagine sa vie d'après. Sortir du coma, d'accord, mais à quoi bon ? Partir, revenir ? "Si je reste"…

Mon avis


Le bandeau rouge m'avait fait saliver, d'autant plus que la suite (Là où j'irai) est sortie et que la couverture était très jolie.

En fait, j'ai été assez déçu. Marc Lévy m'avait trop fait rêver avec "Et si c'était vrai ?" et les histoires de personnes 'sortant' de leur corps pendant un coma ne doivent pas manquer. Ce qui m'a gêné ici, c'est le détachement, le manque de sentiments, d'émotions, de cette jeune fille. Et cet avis se retrouve d'ailleurs chez d'autres personnes dans divers forums. Elle a vécu un véritable drame, elle a perdu ses parents, elle vit une expérience traumatisante d'accident, de corps brisé et de sortie de son corps physique. Et pourtant, elle relate tout cela comme si c'était normal.Un peu comme si elle disait "Mes parents sont morts. C'est bien dommage : maintenant, je vais être orpheline. Et je me balade en dehors de mon corps. C'est étrange mais passons, il faut réfléchir". Sans oublier qu'elle peut toucher et manipuler des objets mais que personne ne les voit bouger...

Les flash-backs incessants font en outre que cette histoire s'apparente plus à une biographie qu'à un roman de type fantastique.

Et pourtant, il y a un je-ne-sais-quoi qui, en ce qui me concerne, reste attachant. La fraîcheur, la naïveté des personnages, peut-être. Leurs passions simples. Le fait que l'écriture - disons la traduction - m'a paru agréable à lire... Mais c'est dommage qu'il faille attendre les 2 dernières pages pour être véritablement ému.

Quoi qu'il en soit, ne croyez surtout pas le bandeau : ce livre n'est pas le plus émouvant depuis Twilight (bien qu'en ce qui me concerne, heu, Twilight, heu... émouvant... heu...).

En conclusion, je dirais que Si je reste est un livre un peu décevant par son manque d'émotion mais agréable à lire. Malgré ses 'défauts de jeunesse', il m'a donné envie de connaître l'avenir de ses personnages.

Ma cote : 7/10 

09:52 Écrit par Marco dans Moyen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.